Nocivité des solvants pour les femmes enceintes

breveon48Des chercheurs de l’unité Inserm 625 GERHM « Groupe d’Étude de la Reproduction chez l’Homme et les Mammifères » apportent de nouveaux éléments suggérant la nocivité des solvants pour les femmes enceintes et leur enfant à naître.

Dans une étude menée chez plus de 3 000 femmes enceintes, le risque de malformations congénitales chez l’enfant, suite à l’exposition professionnelle régulière de leur mère aux solvants, est multiplié par 2,5 par rapport à des femmes non exposées.

Rappel : A l’article 21 de la DG 20, il est pécisé que :

>Sur les plateaux, l’emploi des produits tels que enduits, peintures, vernis, solvants, apprêts, colles, diluants, dégraissants et décapants, émetteurs de vapeurs inflammables est interdit.

VOIR EN LIGNE :
INSERM – Environnement professionnel de la femme enceinte