Voyages et paludisme

arton53

La prévention du paludisme constitue une priorité pour tout voyageur se rendant en AFRIQUE, mais aussi en ASIE, en AMÉRIQUE CENTRALE et du SUD, en OCÉANIE et au MOYEN-ORIENT.

Le paludisme est transmis par les piqûres d’un moustique particulier : l’ANOPHELE.

A) La première précaution consiste à se prémunir contre de telles piqûres.

Ces moustiques piquent de préférence après la tombée du jour, aussi il est recommandé de :

1- Porter des vêtements couvrants,

2- D’appliquer des produits anti-moustiques sur les parties du corps découvertes,

3- De dormir sous des moustiquaires étanches imprégnées d’insecticide (de type pyréthrinoïde),

4- D’utiliser des produits insecticides ou insectifuges qui sont complémentaires (la climatisation neutralise mais ne tue pas les moustiques).

B) Le choix du traitement

Il est variable suivant les zones de séjour. On classe les pays suivant trois groupes (voir liste) :

– 1 – Pays du groupe 1
  • Pas de paludisme ou pas de résistance à la NIVAQUINE.
– 2 – Pays du groupe 2
  • Résistance à la NIVAQUINE présente.
– 3 – Pays du groupe 3
  • Prévalence de la résistance à la NIVAQUINE et/ou multirésistance.

(Il y a des nuances à apporter à ce classement. Par exemple, dans certaines villes, le paludisme est absent alors qu’il existe dans les zones rurales proches. Se renseigner).

C) Recommandations

a) Séjours inférieurs à 3 mois

Pays du groupe 1

  • NIVAQUINE (chloroquine) : 1 comprimé par jour.

Pays du groupe 2

  • NIVAQUINE : 1 comprimé par jour + PALUDRINE : 2 comprimés par jour = 200 mg/j ou SAVARINE : 1 comprimé par jour.

Pays du groupe 3

  • LARIAM (Mefloquine) : 1 comprimé par semaine (Attention contre-indiqué chez la femme enceinte)
  • En cas d’intolérance : NIVAQUINE : 1 comprimé par jour + PALUDRINE : 2 comprimés par jour.
  • ou SAVARINE : 1 comprimé par jour.

b) Séjours supérieurs à 3 mois ou séjours répétés

Pays du groupe 1

  • 1 comprimé par jour de NIVAQUINE (on recommande 300 mg, soit 3 comprimés par semaine au minimum).

Pays des groupes 2 et 3

  • NIVAQUINE : 1 comprimé par jour + PALUDRINE : 2 comprimés par jour
  • ou SAVARINE : 1 comprimé par jour.
  • Vous avez noté qu’on n’utilise pas le LARIAM pour les longs séjours.

Quelle que soit la destination, le voyageur doit être averti du risque d’infection, même en cas de traitement préventif bien suivi.

Il faut consulter en présence de fièvre, nausées, vomissements ou fatigue importante car le traitement du paludisme est une urgence. Ces signes peuvent survenir dans les jours suivant votre retour. N’oubliez pas de mentionner à votre médecin vos voyages récents.

Un traitement du paludisme déclaré pourra être prescrit et emporté par le voyageur si les conditions locales ne permettent pas une consultation médicale. En ce cas, prendre de l’HALFAN ou du LARIAM ou de la QUININE. Cet auto traitement doit être prescrit et expliqué soigneusement par votre médecin.